Historique/Présentation

Présentation du diocèse de Bafang

 Aspects géographiques/Humains/Culturels

       Le diocèse de Bafang s’étend sur une superficie de 7229 km². Il couvre les départements du Haut-Nkam et du Nkam. Le Haut-Nkam est situé dans la région de l’Ouest. De façon administrative, il est subdivisé en 7 arrondissements dans le Haut-Nkam: Bakou, Bafang, Banka, Bandja, Bana, Banwa et Kekem. Les « Haut-Nkamois » parlent  la langue fe’fe’ aussi appelé Nufi, langue voisine du nda’nda’ que l’on retouve dans les environs du Ndé et une partie des Haut-Plateaux. Situé au Sud du Plateau Bamiléké, le Haut-Nkam fait la frontière avec la province du Littoral, par la rivière Nkam  et par l’arrondissement de Nkondjock.  Habile dans le commerce, c’est un peuple qui est resté très attaché à ses traditions ancestrales. Ici, les chefferies traditionnelles pèsent d’un réel poids dans la vie quotidienne.

       Quant au département du Nkam, il est le plus vaste des départements de la région du littoral et un des plus pauvres du pays. Il reste très enclavé, bien qu’étant le carrefour qui donne sur plusieurs autres départements : le Wouri et la Sanaga Maritime par Bonépoupa, le moungo par Loum, le haut-Nkam par Bakou, le Mbam et Inoubou par Yingui-Ndikimineki et le Ndé par Bana et le Nord Makombè. Ce département compte 4 Arrondissements : Yabassi, Nkondjock, Nord-Makombè et Yingui. Il est riche de ses immenses terres où abondent de multiples ressources naturelles. L’activité économique est dominée par l’exploitation forestière (autour de Yabassi). La région est éminemment giboyeuse et beaucoup de personnes vivent de la chasse. Par ailleurs, la grande majorité des fils du Nkam sont plus installés à l’extérieur qu’à l’intérieur de leur département

Eléments d’histoire.

Créé  le 26 Mai 2012 par démembrement du diocèse de Nkongsamba, l’histoire du diocèse de Bafang est marquée par l’ordination épiscopale de Mgr Abraham KOME et sa prise du siège le 15 Juillet 2012. L’on est ici marqué par les prêtres du Sacré-Cœur de Jésus qui ont créé la plupart des paroisses du diocèse, et dont deux ont versé leur sang au nom de leur fidélité à l’Eglise et à l’Evangile (Père HERBELE et Fr SARRON)

 Aspect sociologique

Le diocèse de Bafang compte environ 400230 habitants. Le Haut-Nkam est peuplé majoritairement par les Bafang. Il  est aussi peuplé d’une minorité de Mbo dans l’arrondissement de Kekem. Le département du Nkam s’illustre par sa diversité ethnique, et englobe les Bakoua, Bassa, Bandem, Banen,Bodiman, Bonkeng, Diboum, Mbang, Moya, Tongo, wouri(Ewodi). Il constitue une véritable mosaïque sociologique.

BREVE PRESENTATION DU DIOCESE DE BAFANG

Le Saint-Père Benoît XVI, en date du 26 mai 2012, a érigé le nouveau Diocèse de Bafang (Cameroun) par démembrement du Diocese de Nkongsamba, le rendant suffragant de l’Archidiocèse de Douala, et a nommé Evêque du nouveau Diocèse de Bafang, le Père Abraham Kome, actuel Administrateur diocésain de Nkongsamba.

Le nouveau Diocèse de Bafang (nom lat. Bafangen/sis/) comprend les Départements de Nkam et du Haut Nkam. Il confine au nord avec le Diocèse de Bafoussam, à l’ouest avec le Diocèse de Nkongsamba et à l’est avec l’Archidiocèse de Douala, dont il devient suffragant. L’église paroissiale du Cœur Immaculé de Marie devient l’église Cathédrale du Diocèse nouvellement érigé.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Theme Customization by Fitr Theme Options