0 10 4 min 2 semaines 47

Qui est Mgr Abraham KOME ?

Mgr Abraham KOME est né le 2 juillet 1969 à Loum-ville, dans le Diocèse de Nkongsamba, de papa BOUALLO Etienne et de maman EBENDE Jacqueline. Après sa scolarité primaire, il a fréquenté le Petit Séminaire de Melong et le Collège Saints Pierre et Paul de Loum.

Il fait ses études philosophiques au Grand séminaire Saint Athanase de Mbanga. Après un stage canonique au Nord-Cameroun, dans la paroisse Notre-Dame du lac de Tibati, il achève ses études théologiques au Séminaire de Nkongbodol à Douala. Il a effectué un autre stage dans la paroisse Notre-Dame de Lourdes de Mbanga-Moulong, qui s’étendait à l’époque jusqu’à Penda Mboko et couvrait Mbanga-Yokè, Mbanga Balong, Mombo et Kotto.

Il a été ordonné prêtre le 11 décembre 1999, et incardiné dans le Diocèse de Nkongsamba. Après son ordination sacerdotale, il a exercé les ministères suivants : Vicaire à la Cathédrale et Aumônier diocésain de la Jeunesse et de l’Enfance (1999-2000) ; Préfet de Discipline et des Etudes au Petit Séminaire de Melong et Cérémoniaire diocésain (2000-2003) ; Curé de Saint François Xavier de Kékem (2003-2006) ; Chargé de l’Evangélisation du Diocèse de Nkongsamba (2005-2011) ; Vicaire général et Recteur de la Cathédrale (2006-2011).

Il est Administrateur diocésain de Nkongsamba de 2011 jusqu’à sa nomination comme premier évêque du Diocèse de Bafang le 26 mai 2012 par sa Sainteté le Pape Benoit XVI. Il sera ordonné évêque par Mgr Piero PIOPPO (nonce apostolique au Cameroun et en Guinée équatoriale), assisté de Mgr Samuel KLEDA (archevêque de Douala) et Mgr Dieudonné WATIO (évêque de Bafoussam).

Suite au décès de Mgr Jean-Marie Benoit BALA, Sa Sainteté le Pape François le nomme, le 6 juin 2017, Administrateur apostolique du Diocèse de Bafia, cumulativement avec sa charge d’Evêque de Bafang. Il assumera cette responsabilité pastorale à Bafia, jusqu’au 13 mai 2020, date de la nomination du nouvel évêque.

Le 3 mai 2019, il est porté à la tête de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC) comme Président ; et, à ce titre, participe au Grand dialogue national pour le retour de la paix dans les régions anglophones du pays, en y exerçant la fonction de Premier vice-président du 30 septembre au 4 octobre 2019.

Ses nombreuses charges ne l’ont pas empêché de poursuivre ses études, à l’issue desquelles, il obtiendra tour à tour une Licence en Philosophie et Sciences sociales à l’Université de Dschang, un Master II en Philologie à Polonia University in Cestokowa (Pologne) et un doctorat PHD en sociologie des religions à l’Université Gréco-catholique de Presov (Slovaquie), dont la thèse portait sur : « LA DEPRIVATISATION DE LA RELIGION ET LE TERRORISME RELIGIEUX EN EUROPE ».

Outre la publication actuelle et qui est la dernière en date (2023) ; il est également auteur plusieurs autres ouvrages, à savoir :

  • Pour une prière qui fait vivre
  • Le « Nouvel-Age » Ce dangereux inconnu : l’urgence de démasquer les activités des ténèbres, 2008
  • Ce que les sectes enlèvent à la foi, Free Press, 2014
  • Protéger son corps et son esprit de la pornographie, Lettre pastorale aux jeunes des Diocèses de Bafang et de Bafia et à tous ceux que cela doit intéresser, 2019
  • Le chrétien face à sa tradition ancestrale : Analyses et recommandations, Document post synodal publié dans le cadre du 10e anniversaire du Diocèse de Bafang, 2023

Abbé Théodore SIANDJE, Chancelier du Diocèse de Bafang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *